Lycée Aizou


 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Encore une de ces interminables matinées de cours... Quoi que!

Aller en bas 
AuteurMessage
Amane Hitori

avatar

Messages : 79
Date d'inscription : 20/02/2011
Age : 25
Localisation : Bientôt dans tes bras? :)

Feuille de personnage
Situation :: En couple
Sort Avec :: Kyle Hyde
Relations:

MessageSujet: Encore une de ces interminables matinées de cours... Quoi que!   Sam 26 Fév - 21:59

WAAAAAAAA... Dur le réveil. Ca va faire bientôt une heure que je suis levée et je n'arrête pas de bailler. En même temps, comment être motivée lorsque l'on attaque la matinée par deux heures de maths? Avec le Bovin en plus! Je dis bonjour à mes camarades de classe, avant de m'installer à une table. Ce qui est bien dans cette salle, c'est que ce ne sont pas des tables individuelles. Toujours voir le côté positif des choses, c'est mon principe de base!

*vrrrr* Mon portable vibre, qui cela peut-il bien être?

"Coucou Amane, je suis désolée je ne me sens pas bien du tout ce matin. Je ne pourrai pas venir. Courage pour les maths. Je n'ose pas imaginer comment tu vas sortir de ce cours de maths toute seule. Decomposée? ^^ bon j'arrête de te charrier, bisous!"

Gna gna gna, très drôle... En attendant, lorsqu'elle dit que je serai décomposée c'est un euphémisme! Disons qu'à côté de moi, Ramsès 2 momifié aura l'air de respirer la santé! Pouah... La journée commence mal.

Tout le monde est installé, je regarde la chaise vide à ma gauche, le regard vitreux, l'air désespérée. Kitotu, un garçon plus boutonneux que ma calculatrice scientifique, et qui ne rate pas une occasion de faire une remarque désagréable, s'adresse à moi:

"Qu'est-ce qu'il t'arrive Amane? t'as l'air déprimée! Ca fait peur à voir..."

Merci Kitotu, si tu savais comme je me sens mieux maintenant.

"Oui je sais, dès que j'ai deviné que tu allais m'adresser la parole ce matin, ça m'a donné envie de vomir"

Bon voilà, ça c'est fait. Au moins j'en suis débarrassée pour un petit bout de temps!

Le Bovin arrive, il dépose sa mallette et nous dit bonjour. On se lève pour le saluer puis tout le monde se rassoit.

"Le cours peut commencer... Aujourd'hui nous allons étudier la fonction logarithme népérien. Il s'agit d'une[...]"

ZZZZZzzzzZZZZZzzz Sleep Alors que je m'endors, lamentablement et honteusement pendant que mon professeur de maths nous explique ce sujet passionnant qu'est le lo... le... logarythmique napoléonien? Mouai, bref. Je disais, alors que ceci se déroule sous mes paupières closes j'entend quelqu'un ouvrir la porte de la classe. J'ouvre les yeux. C'est Miyabi, une élève de ma classe généralement à l'écart du groupe.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Miyabi Ishihara

avatar

Messages : 64
Date d'inscription : 16/02/2011
Age : 25

Feuille de personnage
Situation :: Célibataire
Sort Avec :: Personne,mais..
Relations:

MessageSujet: Re: Encore une de ces interminables matinées de cours... Quoi que!   Mar 1 Mar - 0:07

    C
    ette matinée semblait être comme toutes les autres, d'une banalité affligeante. Comme à chacun de mes réveils, je fixai le petit appareil qui beuglait une sonnerie répétitive et outrageusement agaçante ; « Titititi ! Titititi ! Titititi ! Titititi ! ». Je levais un de mes bras, que je laissais s'effondrer sur le petit objet, qui se tut instantanément. Je me retournai face au mur, fermant les yeux en espérant de nouveau plonger dans un profond sommeil, profitant de la chaleur des couvertures. Je faisais toujours ça ; et jamais, jamais je ne parvenais à me rendormir. Sûrement à cause de ma conscience professionnelle ; je ne tenais pas à être en retard en cours. Pourtant ce matin, c'était différent. Presque instantanément après que j'eus fermé mes paupières, une lourde fatigue s'abattait sur moi ; ne pouvant lutter contre un tel poids, je me laissais allée, pensant que je me réveillerai quelques minutes plus tard de toute façon. Mais non.

    En effet, je me réveillai de moi même. Mais non pas cinq, dix minutes après m'être rendormie. Mais quarante minutes. Je fixais le réveil, perplexe, toujours enroulée dans mes draps, me frottais les yeux pour m'assurer de ce que je voyais et les écarquillai soudainement. Et oui, il était bel et bien 7h40. Soit, vingt minutes avant le début des cours. Sachant qu'il me fallait un quart d'heure de marche à pieds pour arriver au lycée, il fallait me rendre à l'évidence ; j'étais en retard.
    Je me levais subitement, enfilais négligemment les vêtements que j'avais préparé la veille, attachai mes cheveux non coiffés en une queue de cheval de travers, avant de me débarbouiller et de me brosser les dents en deux temps trois mouvements. Je détestai négliger mon apparence, et je n'aurai sûrement pus faire pire ; mais être en retard me répugnai davantage. Au passage, j'attrapai un biscuit à grignoter sur le chemin. 9 minutes, 46 secondes à me préparer. C'était sans aucun doute mon record. Bref, je courais en direction du lycée, tout en regardant mon agenda pour vérifier quel cours j'avais. Mince.. Mathématiques.
    Non pas que la matière me déplaisait tant que ça ; bien que je préférais de loin les matières artistiques ; mais le professeur était très exigeant quant à l'assiduité des élèves. Tant pis.. Je me précipitai dans les couloirs, m'arrêtait soudainement dans la salle concernée, et reprenais mon souffle. Je n'avais en aucun cas envie que les autres voient que j'avais couru pour éviter d'être en retard. Après deux trois minutes de repos, je frappais à la porte et entrais.

    « Excusez mon retard, Monsieur.
    - Moui moui, hein ! Votre conduite est fortement déplaisante Mlle Ishihara ! Vous avez fortement intérêt à améliorer ceci et rapidement!
    - Oui, Monsieur.
    - Je vous ai à l'œil ! Ainsi donc je disais la fonction logarithme népérien... »


    Malgré mon acquiescement je ne comprenais pas ; j'étais une élève exemplaire, toujours en avance, attentive en cours et qui posait des questions pertinentes. M'enfin, bref. Je cherchais une place libre dans la classe. Certes, j'aurais préférée une table pour moi seule, mais la seule place disponible était à côté d'une jeune fille nommée... Aname ? Non... Bon sang, décidément je n'avais pas une bonne mémoire pour les prénoms des gens de ma classe. Je tentais le tout pour le tout :

    « Excuse moi, Ayame.. Je peux m'asseoir ici ? »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Encore une de ces interminables matinées de cours... Quoi que!
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» une matinée ensoleillée...Quoi de mieux pour contempler le lac avec une amie? [Terminer]
» cours de latin
» Cours informatique
» Amphi pour les cours de Ninjutsu
» Faut-il un cours de littérature ou un cours de Français !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Lycée Aizou :: RPG ~ Le bâtiment Pincipal ~ :: La salle de Classe-
Sauter vers: